Journal du Jeudi N°1284 du 28 avril au 3 mai 2016


PAPA WEMBA A MOURE, SARYAANR A SOGTI !
(à lire à haute voix)

Le simaine que qui a paché-là, en tout cas y na pas été bon poug le zagtiche hein ! Cé coumacé pag le balanc aviec Pirinche que y la mourri dans chensair avant que on va viendre le tourvé. Epi walla que au pendant que y sontait santé à Biguian, cé ine lotre garande de le mizic que y va tombé in coup sig la podium épi y va mourre apirès, avant que mième on nè pouvé poug sayer de la soigner. Papa Wemba y la pagti coumcha, comme que loui-mième y latait diviné.
GoamaEn tout cas, moi Goama za pensé que mième si yen na pas le bon mort, pour Papa Wemba-là, on pouvé poug dite que cé valé mié. Y lè valé mié acondé pasqué y la moure dans ce que y la laimé. Y latait au content zouskaaaa... Moi Goama mième ze compirende ce que ça fiète mal mais cé le viim hein ! Quand que ti as là possé, ti na pas conné en kièl moument que ti va pagti. Mais comme que nous tous on nè pèr poug mouri-là, cé bon si que y ta sirprend in coup épi ti sontait fiète ce que ti laime.
Mais le lotre soze qui ma narvé , cé quand yen na de pitit nimpoli qui na mième pas conné poug siyé lèr darriière mième, que y sonte là poug pagler sig Asalfo pag wazard. Si que vous sont de nenfant de sogchier, faut contine poug manzer à sé vous mais faut que vous va lécher le pitit-là dans son tarankil.
Ca fiète coumbien de nans y fiète son FEMUA épi aukine kièlkin y na pas mourre. Quand que pag mauviè wazard cé rive, walla vous lève poug sicher sa sang. Moi ze va vous dite hein, cé vous mième que vous sonte le sogchier.
Vous sont comme le saryaanre. Comme que vous sont zéro-là, aukine kièlkin y pagle votre nom. Mais in foua que walla cadavre, vous sont dans le chiel en haut poug fiète votre onze dichembre. Faut fiète le tenchion dèh !

Bonne sanse nous tous !