Journal du Jeudi N°1288 du 26 mai au 1er juin 2016


MINITANT MANZE-MIL !
(à lire à haute voix)

Moi Goama ze sontait pagler au avant à le tout la monde poug le ilekchion minichipale-là mais ze va dire que le zens y na pas encore compirende au courant.
Quand que ti dite que sé le manzer solment que le zens y voye, on te dite que cé pas le verté. Alorsque mième nous tous on voye. Quand que ce  le ilekchion de piersident ou bin la dipité-là, tout la monde y dibout poug courré pagtout pagtout.
GoamaAuzougdoui-là, yen na combien le zens que y pouvé poug dentiré dans le mizon de le dipité ? Mième à sé le piersident Rock-là, toute sa simiètre-là y la barré coumça. On nè dire mième pas que cé pas en dépi combien de nans que y lè dogmi labas aviec son fouame épi son zenfant épi mième rien hein !
Maintinant quand que on vous dimande poug sogti votéer le nome que y dogme aviec vous-là, poug que y vas été concheiller épi vous difendi dans le mairie-là, sakin y raste dans sa pitit coin. Apirès vous bondé poug sauter que yen na pas le canivaux, yen na pas le route. Vous croye mième que quoi ? Si vous sont voulé, faut tendit piersident ou bin dipité y va viendre faite cha.
Moi mième, ce que qui mè dicourasser-là, yen na de mon minitant mième, avant avant-là, mième que si ze na mième pas convoqué in déyinion, ti va le voit, y va vini à la sièsse de le PTPDB que on nè fiète à la cabaret de Mado-là, se tassoit de le matin zouska le soir. Mais ce campagne-là, ze na mième pas vi ine rat volair.
Mais cé lèr tanpis acondé pasque le pitit lagzent que le gofnément y lè donne-là, ce na siffit mième pas que ze va derbouiller avec mon Zallisa épi le manze-mil y va viendre zouter. Mième que si ze na gagne pas ine sél concheiller, je senfout.

Bonne sanse nous tous !