Journal du Jeudi N°1302 du 1er au 6 septembre 2016


CONCOUR DE BIMBIM CE TOUT LA ZOUR !
(à lire à haute voix)

Yen na ine porbileme que le zens-là y pagle dé zour-là, moi Goama ze sontait pas voulé mété mon bousse didans, mais cé toro fort zouska ma dipassé. Donc acondé poug cha, ze doive poug pagler. Acondé la burkinabé y la divini ine lôme de porbileme. On nè mième dire que quand que yen na pas le gwangan y na pas content.
GoamaCha cé kièl pays on na pouvé mième plis poug fiète le samissement. Lé zéne-là y sonte dibout poug fiète le concour de le gros fiesse que y pièle bimbim. In coup solment yen na dé zens que y sont dibout poug pagler pag wazard que wala, que cé sogti ichi, cé dentiré ichi. Que on doive poug raspiècter le fouame, que faut na pas gâter le nenfant que y digagde le térévigion, kien ka yi ka.
Asqué vous mième vous sonte au nogmal ? Si on nè pouvé poug fiète la concours de miss épi le fille y sogte poug magser aviec le calchon aviec la choutien solment, cé quoi vous sont voulé poug tegdi ? Ou bin on nè dite que le bimbim-là on va fiète poug que le fouame y magser tout ni ?
En tout le cas, faut pas nous fatigasser ichi. Le fouame que y la son bimbim, si on nè fiète le concours épi y viendre poug donne on va missirer, cé sa porbilème woh ! Entre de nous, qui na lième pas le bimbim ? Mième si que cé poug dégagder solment, tout la zomme y la mième pière mième mière.

Quand cé le soze que on nè copiassé à sé le bilanc, yen na pas de faut raspiècter le fouame hein ! Maintinant que cé à ichi que on nè tourver que on fiète le concours poug le virè fouame afircain, vous, vous dibout aviec vos long bousse-là poug diranser le zens. Cha mième cé pasqué on nè dite à le térévigion que vous pagle, sinon mième que dans pays-là, tout la zour cé le concour de bimbim que on dégagde solment.

Bonne sanse nous tous !