Journal du Jeudi N°1201 du 25 septembre au 1er octobre 2014


TOUT MILANSER
(à lire à haute voix)

Tout a milanser dans ciète pays-là quoi ! Quand que tu dégagde, ti na plis conné là où que la pays-là y pagte. Le nenfant y la divini nimpoli porvocatair, épi le garand y la divini, pâg  wazard. Cé acondé de tout cha-là que le wolair, le kirminel le tout consor-là y na pouvé pas poug diminiyer.
GoamaA lotre za tendit que yen na ine barkasse plein zougouné midi coumça à Somgandé. Si cé pas à maintinant, ti pé pas poug vit cha. Avant avant, ine wolair, y la casser poug pirend kielque soze quand que ti la voye épi ti kriye ohyé, y va courri poug fouir. Maintinant, on pouvé poug dite mième que la wolair-là  y la plis que porpiyétair le soze mième. Si ti voye coument que y viendre quoi ? C’ést comme que on nè envoyé loui épi si y nè pas gagné le soze-là, on va le touyé.
Tout cha-là cé acondé de le fachon que nous on nè diké le nenfant. Yen na plis le poug se tassi. Quand ti a sogte matiun poug vini le soir a dé foua mième le nopuit minouit ou bin dézair di mati, asque ti pouvé pas poug sigveiller ton zenfant.
Le fouame oudssi, in pé solment y sont courri poug pagti dégagder féyéton à le térvigion épi laisser li mizon sakin y fiète son pag wazard.
En tout moi Goama ze va vous dit in soze. Le édikement que vous sont fiète poug votre nenefant, ça na poug lèr solment, ça poug tout la monde. Vous mième quand que vous dégagde ça coumça épi laisser-là vous tous aviec nous ça va nous sauffer. On dite que le nenfant cé le navenir de ine pays. Asqué si votre paraent-là y sontait vous idiker coumça, asque ça va été bon ?


Bonne sanse nous tous !