Journal du Jeudi N°1223 du 26 février au 4 mars 2015


FINERAYE PIERSE !
(à lire à haute voix)

Comme que le zens y sont vivez, c’est en coumça que lèr y moure. Cé acondé de pougça que en saque lannée ti voye que le finéraye-là y va goumanter poug pagti solment.
GoamaEn ciète lannée-là, moi Goama ze sontait sourprend mième koi. Avant mième que ti a coumacer poug payer le kièdit que ti sont pirende poug faite le Nawel ou bin le nivo nana, walla que on viendre que yen na le finéraye de le kertien qui a river. Tout cha acondé de la carième de le fiète de pâques-là que y lè river loui oussi. Ca cé kièl anfair ça ? Fachon que pâque-là y rikile là, yen na in zour y va été mième zour que Nawelle épi on va conné. En coumça, en mième temps que zéssi y la né, y la mourre en mième linstant.
Mais ce na pas ça la virè porbilème. La porbilème que ze pagle-là, c’est le zens que y la courri poug fiète le finéraye vite fait-là. Asqué vous sont blizé ?
Vous sont pouvé poug tendi apirès pâque. Coumça le zens y va raspirer inpé quoi. Mais vous mième vous na ka être voir. Epi quand pâque y va fini, walla encor le bantième et permier pipi comiyon, aviec le zens que y sont pas pi fiète le finéraye avant. Comment que on va divini. Avant mième, quand ti lève poug saliyer-là ti va pormener au pagtout, donner ton pitit pitit zeton-là épi ti na pé mième poug que on va te dembougser in zour.
Acondé moi Goama ze na pas de nenfant que y pirende bantième oubin permier pipi comiyon encore. Tout mon zenfant y sont garandit épi sakin as pagti poug débouryer ayair. Donc yen na mième pas le fiète que ze pé poug fraite à sé moi épi on vini ma salier.
En tout cas, moi za conné que ciète lannée-là, en plis que le salair y vas nous cogner mal-là, le gwèlèya y va nous sicoter diir ! En pitètre que si campagne-là y la dimarré, ça va nous za aider inpé mais moi Goama ze na pas toro sir koi. Acndé pasqué au avant, le zens y pirendait le lagzent de Bilaisse, y pirende poug louis épi y donne le gnim gnim à le zens. Maintinant ze na pas conné si yen na qui pouvé poug pirendi lèr porpre lagzent poug gaspiller dèh !
Poug en latendant, sakin y na ka tasser son ceintire.

Bonne sanse nous tous !